11 mai 2019

Quelle est la place des prières du vendredi en Islam ?

Par Dominique

La prière, ou Salat est obligatoire pour tous les musulmans, qu’ils soient riches ou pauvres, forts ou faibles, noirs ou blancs, hommes ou femmes. La prière permet au croyant d’enrichir sa spiritualité et de cultiver le droit de l’âme à aimer et à adorer le Créateur, Allah. Les musulmans prient tous les jours cinq fois par jour, mais la prière la plus importante de la semaine est  » صلاة الجمعة, ṣalāt al-jum’ah », ou jour de rassemblement, le vendredi. Alors pourquoi la prière du vendredi est-elle si centrale dans la foi islamique ?

La signification religieuse

Le Coran évoque l’importance du vendredi en tant que jour sacré de culte dans un chapitre intitulé « Al-Jum’ah », qui est également le mot pour vendredi en arabe. On y lit : « Ô vous qui avez cru, quand on appelle à la prière du jour du Vendredi, accourez à l’invocation de Dieu et laissez tout commerce, cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez. » Les musulmans pensent que le vendredi a été choisi par Dieu pour être un jour de culte.

Outre la prière qui est plus courte que les prières habituelles de midi, les rituels du vendredi comprennent un sermon prononcé par un membre du clergé musulman professionnel dans les pays à majorité musulmane. Les hommes musulmans sont tenus d’assister à la prière du vendredi, tandis que les femmes ont le choix d’y assister ou de faire les cinq prières à la maison. Femmes, hommes et enfants utilisent souvent des tapis de prière tels que ceux proposé sur ce site, dans plusieurs types et tailles.

Dans certains pays, comme l’Inde, le Pakistan et le Tadjikistan, les femmes ne sont généralement pas autorisées à prier dans les mosquées, alors que dans des pays comme l’Iran et le Kenya, elles y assistent en grand nombre. Dans presque toutes les mosquées, les hommes et les femmes prient séparément. Dans certains endroits, les femmes sont derrière les hommes dans la même pièce et dans d’autres, les femmes sont dans une pièce différente ou derrière une barrière.

La prière du vendredi en Occident

En Occident, de nombreuses femmes choisissent d’assister à la prière si elles peuvent s’absenter de leur travail ou d’autres obligations. Dans certains pays en Europe, les femmes dirigent leurs propres services de prière du vendredi. Pour se préparer aux prières, les musulmans se baignent, se parfument et se brossent les dents afin de rendre leur apparence agréable aux yeux des autres fidèles.

Dans les hadiths traitant de la prière et évoqués le fameux livre Boulough Al maram,  le prophète Mahomet a parlé de l’intérêt de prier en congrégation plutôt qu’individuellement, promettant des récompenses spirituelles, telles que des prières exaucées et le pardon de ses péchés. La participation à la prière du vendredi, disait le prophète, équivaut à une année entière de prière et de jeûne. Les villes bondées sont souvent vides et calmes, jusqu’à la fin de la prière, après quoi elles sont pleines de gens qui profitent de leur journée de repos.

La tradition de la prière

Certains pays comme l’Égypte, l’Iran et le Pakistan, incluent le vendredi dans le week-end, le samedi étant parfois un jour férié et le dimanche un jour de travail normal. Ce jour-là, de nombreux musulmans passent la journée en famille, assistent à la prière et se détendent également, bien que les pratiques puissent varier. Les activités commerciales se poursuivent toujours après la prière du vendredi, mais dans les pays à majorité musulmane, la plupart des gens ont un jour de congé.

De nombreuses personnes qui n’ont pas le temps de se rendre à la mosquée pendant la semaine font un effort particulier pour y assister pendant la prière du vendredi. Dans les pays où l’appel à la prière est projeté par des haut-parleurs, des villes entières sont saturées de leurs sons. Les sermons aussi sont souvent diffusés publiquement et, dans de nombreuses villes, y compris dans les pays occidentaux comme la France, les fidèles débordent dans les rues autour des mosquées.